Au Ghana, Total met en service la première station-service alimentée par l’énergie solaire

Le vendredi 29 juin 2018, Total Ghana Limited a mis en service sa première station-service alimentée par l’énergie solaire. D’une capacité de 35 kilowatts, cette station-service a été installée dans le port principal de Tema.

La centrale solaire dispose d’un total de 225 m2 de panneaux solaires, dont 165 m2 sur le bâtiment de la boutique et du restaurant de la station, et 60 m2 sur le toit de l’îlot de pompage.

Selon M. Eric Fanchini, Directeur général de Total Ghana Limited, l’architecture énergétique du projet comprend les panneaux solaires, les onduleurs, les batteries, le groupe électrogène et le réseau. Dans sa déclaration, M. Fanchini a notifié que son entreprise a pour ambition de solariser au moins 50 % de son réseau de 250 stations-service d’ici cinq ans.

Il a indiqué que l’installation solaire était conforme à l’ambition de l’entreprise d’être la “responsible energy major” puisque l’énergie solaire fait désormais partie du plan de modernisation de Total Petroleum Ghana.

Dr Mohammed Amin Adam, vice-ministre de l’énergie, a félicité la direction de Total d’avoir su tirer parti de l’abondance d’énergies renouvelables dans le pays.

Mme Adam a annoncé que le ministère de l’Énergie avait commencé à mettre en œuvre le Programme d’expansion de l’énergie renouvelable (SREP) avec l’objectif de fournir plus de 55 minis-réseaux, 38 000 systèmes de maisons solaires en pierre et 15 000 systèmes de stockage solaire avec compteur net pour les maisons et les petites et moyennes entreprises à travers le pays.

M. Adam a ajouté que le ministère accélérait le processus de promotion de l’utilisation de l’énergie solaire dans les bâtiments et installations publics afin de réduire leur dépendance au réseau national et d’améliorer la santé financière des entreprises de services publics.

De plus, “nous nous procurons actuellement 65k Wp solaire pour répondre à environ 35-40 pour cent de la charge totale du ministère et cela serait étendu pour couvrir les autres institutions de l’État” a-t-elle ajouté.La présente réalisation de Total Petroleum Ghana s’inscrit parfaitement dans la droite ligne des ambitions des autorités du pays en matière d’énergies renouvelables et du renforcement du mix énergétique.

C’est pourquoi, de pareils projets doivent donc être encouragés et servir d’exemples non seulement pour d’autres entreprises mais aussi pour les institutions de l’Etat ainsi que pour les ménages. Cela permettra d’améliorer significativement le taux de couverture en énergie électrique du pays.

Par ailleurs, M. Kojo Jackson, Directeur des Ressources Humaines et de l’Administration de la National Petroleum Authority (NPA) a félicité Total d’avoir été la première compagnie pétrolière à mettre en service une station-service solaire au Ghana et l’a exhorté à maintenir les normes en vigueur dans ses opérations.

M. Jackson s’est dit préoccupé par les activités illégales de carburant entreprises par des personnes sans scrupules, notant que la NPA collaborait avec les agences de sécurité pour traiter impitoyablement et sans aucune retenue toutes personnes reconnues coupables de pareils actes.

Il a ajouté que tout fournisseur de services pétroliers titulaire d’une licence qui se livrerait à des activités illégales verrait sa licence d’exploitation suspendue ou révoquée de façon permanente.

Laisser un commentaire