Accès à l'électicité en Afrique

Au Sénégal, la Sonatel innove avec le projet orange énergie pour le renforcement de l’électrification rurale

Le mardi 12 juin 2018 a eu lieu la cérémonie de lancement du projet orange énergie par la Sonatel. Elle a été tenue dans la localité de Sinthiou Mbadane Peulh située dans le département de Mbour. Le projet orange énergie initié par le Groupe Sonatel a pour objectif de renforcer l’électrification des zones rurales du pays et permettre aux populations de satisfaire leurs besoins primaires en énergie.

En effet, ce projet permettra d’équiper plusieurs centaines de ménages en kits solaires et s’inscrit dans la logique de l’amélioration de la couverture nationale en énergie. Ainsi le Groupe Sonatel vient d’apporter une contribution considérable, non seulement pour l’amélioration des conditions de vie des populations des zones rurales mais aussi pour combler le déficit énergétique du pays.

Le Sénégal est avant tout un pays dont le potentiel en énergies renouvelables n’est plus à démontrer. De plus, les ambitions affichées par les différentes politiques nationales témoignent de l’importance des énergies renouvelables dans l’accomplissement de la souveraineté énergétique du pays.

C’est donc sur cette lancé que le Groupe de téléphonie initie ce projet de commercialisation de kits solaires à l’endroit des populations rurales. Le kit est composé d’un panneau solaire et d’une batterie. Après son installation, le dispositif peut assurer l’alimentation de plusieurs appareils électroniques tels que les lampes Led, les batteries de téléphones portables, les radios et un poste téléviseur.

Selon monsieur Sékou Dramé, Directeur Général de la Sonatel, le projet a été mis sur pied dans le but d’accompagner les efforts fournis par les autorités de l’Etat du Sénégal dans le renforcement de la couverture totale du pays en énergie électrique. Il continue et déclare, je cite : « Quand on regarde le potentiel énergétique du pays et la technologie ayant beaucoup évolué, on a aujourd’hui une réelle opportunité d’apporter cette technologie aux populations et contribuer ainsi à l’accès à la souveraineté énergétique du pays ».

Le Directeur Général de la Sonatel rassure qu’il s’agit là d’un projet pilote qui sera mis en œuvre seulement dans deux départements. Le département de Fatick et celui de Mbour. L’objectif est de se faire une idée sur la réaction des populations face à l’offre.

  1. Dramé a rappelé que pour le moment, le Groupe Sonatel a mis à disposition 1.000 kits qui seront commercialisés dans les deux départements retenus pour cette première phase de l’opération. Selon lui la période pilote de trois à six mois sera fonction des résultats obtenus. Les ambitions de ce projet prévoient que d’ici la fin de l’année, l’offre soit élargie à toutes les localités du pays, bien sûr sous réserve que les conditions soient favorables.

Rappelons que selon les orientations définies par le Pse, l’un des objectifs principaux est l’amélioration des conditions de vie des populations à travers la satisfaction de leurs besoins primaires en énergie. Alors, ce projet de commercialisation de kits solaires s’inscrit dans cette même logique et propose des solutions simples et accessibles, a déclaré M. Dramé.

A travers ce projet, le Groupe Sonatel propose un mode de paiement très souple qui offre aux clients la possibilité de payer sur une durée de trois ans. Tout calcul fait, cela reviens à moins de 200 FCfa par jour pour la durée des 36 mois.

Laisser un commentaire