Au Nigéria, l’État du Plateau adopte l’énergie propre pour lutter contre la dégradation et la pollution de l’environnement

Au Nigéria, plus de 500 communautés rurales de l’État du Plateau souffrent des effets liés aux risques environnementaux qui ont également affecté les activités économiques desdites communautés.

Elles sont pour la plupart hors réseau national et n’ont pas accès à l’énergie, et dépendent donc uniquement des méthodes locales telles que l’utilisation de bois de chauffage, de lanternes locales et de générateurs pour les quelques privilégiés d’entre eux, causant ainsi plus de mal que de bien.

L’utilisation de ces méthodes d’énergie conventionnelles a conduit à la dégradation et à la pollution de l’environnement. Mais les résidents des communautés Angwan Rina et Demshin de Shendam Local Government Area de l’État du Plateau ont poussé un soupir de soulagement à la suite de la mise en service de deux mini-réseaux solaires d’une capacité de 50 kilowatts chacun.

Le projet a été financé conjointement par l’Union européenne et le gouvernement allemand dans le cadre du Nigerian Energy Support Programme (NESP) en partenariat avec le gouvernement de l’État du Plateau.

Le projet, qui a été réalisé dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), doit être géré comme une entreprise commerciale et plus de 2500 personnes auront accès à une énergie propre et durable.

De même, plus de 1000 étudiants et personnels des écoles comme la Government Science School (GSS), Kuru et Jos-South LGA cesseront d’utiliser le bois de chauffage pour chauffer l’eau, puisqu’ils bénéficient de l’installation de 68 unités de chauffe-eau solaires dans le cadre d’un projet pilote.

L’ambassadrice adjointe de la République fédérale d’Allemagne, Mme Regine Hess, s’exprimant lors de cet événement, a noté qu’il ne peut y avoir de développement sans énergie. Elle a rappelé qu’avec l’énergie renouvelable, les collectivités peuvent faire beaucoup de choses et s’attaquer au problème des changements climatiques.

Elle continue dans ses propos et notifie qu’il est très important d’utiliser de l’énergie propre, car cela permet d’éviter de nuire à l’environnement. Nous utilisons de l’énergie renouvelable pour chauffer l’eau en utilisant le soleil et produire de l’énergie de façon propre sans polluer l’environnement, a-t-elle ajouté.

Tout en notant que les effets du changement climatique se font sentir tout au long des saisons, qui deviennent de plus en plus irrégulières, elle a déclaré qu’il est très important de faire quelque chose pour lutter contre le changement climatique.

Par ailleurs, Hess a affirmé que lorsque le programme a commencé, le gouvernement du Nigeria et de nombreuses personnes privées ne connaissaient pas grand-chose sur les énergies renouvelables alors que dans d’autres pays africains, c’était déjà largement répandu. Maintenant le gouvernement, a-t-elle dit, l’a pris sur lui comme faisant partie du mix énergétique officiel.

C’est merveilleux parce que ce n’est pas seulement une façon de fournir de l’électricité aux personnes qui vivent loin du réseau électrique, mais cela fournit de l’énergie propre pour aider à éviter la pollution de l’environnement, a-t-elle dit.

De l’autre côté, le gouverneur Simon Lalong, dans son discours, a déclaré que, venant d’une communauté rurale, il comprend les difficultés et les défis de vivre sans lumière et sans autres infrastructures essentielles.

Il a déclaré que pour environ 3 millions habitants du Plateau, soit 70 % de la population domiciliée dans les communautés rurales où les infrastructures pour le développement durable font défaut, ils sont d’accord avec lui pour dire que l’énergie est un facteur clé pour le développement des infrastructures.

Simon a rappelé que 500 communautés qui n’étaient pas connectées au réseau national ont été identifiées pour bénéficier de l’énergie propre, renouvelable et durable provenant de sources naturelles. Cela stimulera certainement les activités socio-économiques dans ces communautés pour la satisfaction de nous tous.

Laisser un commentaire