La Côte d’Ivoire prévoit la construction d’une centrale photovoltaïque de 25 MW pour un coût de 23,6 milliards de francs CFA

Pour renforcer le mix-énergétique de la Côte d’Ivoire, les autorités ivoiriennes ont pris la décision de lancer avant la fin de cette année 2018, la construction d’une centrale solaire photovoltaïque d’une capacité de 25 mégawatts. Cette infrastructure permettra, non seulement de participer au renforcement du mix-énergétique, mais aussi de rehausser la capacité et le taux de couverture énergétique du pays.

Selon les dires du ministre Bruno Koné Nabagné, porte-parole du gouvernement, une réflexion approfondie a été menée sur le transport et la distribution de l’énergie qui sera produite par la centrale. A l’issue des travaux, un texte statuant sur les questions relatives au transport et à la distribution de l’énergie a été adopté par le gouvernement.

En effet, selon le rapport du conseil des ministres, présenté le 24 mai 2017 par Bruno Koné Nabagné, un avenant à la convention de concession du service public national de production, de transport, de distribution, d’exportation et d’importation de l’énergie électrique conclue entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) a été adopté par le gouvernement pour le transport et la distribution de l’énergie qui sera produite par la société dénommée Korhogo solaire.

Selon lui, ledit texte qui vient d’être adopté par le gouvernement, définit clairement la stratégie de développement de l’énergie solaire de la Côte d’Ivoire et permettra certainement de contribuer à réduire la forte dépendance de la production électrique actuelle du pays aux combustibles fossiles. La centrale photovoltaïque sera installée dans le nord du pays, dans le département de Korhogo et plus précisément à Binguébougou situé à environ 630 km d’Abidjan.

Par ailleurs, la convention porte non seulement sur la conception, le financement, la construction mais aussi l’exploitation de la centrale solaire photovoltaïque de production d’électricité. Il s’agit là d’un très bel avancé dans le domaine des énergies renouvelables qui contribuera à coup sûr à sauvegarde de l’environnement et par conséquent à la réduction des effets du changement climatique.

D’un coût global estimé à environ 23,6 milliards de francs CFA, la centrale solaire photovoltaïque de production d’électricité sera construite par la société Korhogo Solaire. Elle est l’une des filiales de Nova Power, multinationale marocaine spécialisée dans le développement des projets photovoltaïques.

Selon les termes de la convention qui a été définie et signée dans le cadre dudit projet de construction, les travaux devront être bouclés et la centrale devrait entrer en production avant la fin de cette année 2018 pour le bonheur des populations. De plus, le ministre Bruno Koné Nabagné, porte-parole du gouvernement ivoirien se réjouit également pour cette initiative, car cette centrale sera «la première centrale à grande échelle» de la Côte d’Ivoire a-t-il annoncé.

Rappelons que selon les projections à l’horizon 2020, la Côte d’Ivoire ambitionne atteindre une capacité énergétique de 4.000 mégawatts (actuellement estimée à 2.000 mégawatts) avec un taux de 16% pour le mix-énergétique. La centrale de Korhogo s’inscrit donc dans la droite ligne de ses ambitions et se révèle être la preuve de l’engagement des autorités ivoiriennes dans le renforcement de la part des énergies renouvelables dans la capacité énergétique de la Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire