Burkina Faso : La construction d’une des plus importantes centrales hybrides diesel/solaire photovoltaïque du monde commence.

IAMGOLD corporation, groupe canadien a annoncé la signature d’un contrat entre EREN, AREN ENERGY, Essakane Solar et IAMGOLD Essakane en vue de la construction d’une centrale solaire de 15 MW. Ce projet se verra implanté à 330km de Ouagadougou la capitale du Burkina Faso.

Une partie de l’énergie qui sera produite par EREN, producteur mondial indépendant d’énergie renouvelable, sera transférée à la mine d’or Essakane, mine exploitée par le groupe canadien IAMGOLD.

Très productive, elle a généré 400.000 onces d’or en 2015 et détient actuellement le titre de l’entreprise privée la plus importante du Burkina Faso.

Une centrale à charbon et à diesel produisent actuellement une énergie de 57 MW à la mine, hors la consommation en énergie de cette dernière ne cesse d’augmenter. En effet la consommation de la mine Essakane a augmenté d’environ 14 GWh par mois en 2013 à 26 GWh/mois en 2015.  Ainsi, la nouvelle centrale, qui viendra compléter la centrale existante et remplira la forte demande en énergie de la mine d’or.

« Eren Re détiendra 90% de ce projet, qui doit être mis en service à la fin de l’année, les 10% restant appartenant à l’African Energy Management Platform (AEMP) »nous indique le communiqué.

La construction de la centrale solaire permettra au pays de faire d’importantes économies. Ainsi, grâce à l’hybridation de la centrale d’énergie au charbon et à la construction de la nouvelle centrale, plus de 6 millions de litres de carburants seront économisés. Une fois en place, ce projet permettra également une réduction 18500 tonnes de CO2 par an. La centrale solaire générera 40 emplois.

« Les systèmes d’énergie hybride permettent aux industries énergivores comme les mines de réduire leur consommation de carburant, de diminuer les coûts d’énergie, de se protéger contre la volatilité du prix du carburant ainsi que d’améliorer leur empreinte sociale et environnementale en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en augmentant l’embauche locale » nous précise Steve Letwin, chef et président de la direction d’IAMGOLD corporation.

20 millions de dollars (18.8 millions d’euros) ont été investis pour la réalisation du projet de la centrale solaire de 15 MW. Un contrat de 15 ans entre IAMGOLD Essakane et les deux développeurs du projet a été signé en vue de la vente de l’énergie que celle-ci produira.

 « Ce sera une des plus importantes centrales hybrides diesel/solaire photovoltaïque du monde », nous informe Christophe Fleurence, vice-président du développement en Afrique d’EREN.

Le passage à l’énergie renouvelable fait partie des projets d’IAMGOLD depuis plusieurs années et ce projet solaire n’est  qu’un début pour la mine Essakane. En effet, le groupe canadien a pour projet d’augmenter la quantité de production d’énergies renouvelables. Ainsi le pays produira 15 %  d’énergie renouvelable de plus que ses besoins totaux en énergie au cours des deux à trois années à venir.

Quel avenir en or pour la mine Essakane !

Laisser un commentaire