Lancement d’une nouvelle usine d’assemblage de lampadaires solaires à Bamako

Profitant du déroulement du sommet Afrique-France en terre malienne, Solektra International connu comme étant l’initiateur du projet Akon Lighting Africa vient de procéder au lancement de son unité d’assemblage de lampadaires solaires à Bamako. Mené de main de maitre en partenariat avec l’entreprise Sunna Design, cette nouvelle unité envisage produire chaque année 30 000 lampadaires.

C’est en marge du sommet Afrique-France pour le partenariat, la paix et l’émergence que l’entreprise Solektra International et son collaborateur Sunna Design ont mis en service le fruit de leur dernière œuvre dans le secteur de l’énergie renouvelable. Il s’agit de la nouvelle unité d’assemblage de lampadaires solaires installée au siège de Solektra en plein cœur de la zone industrielle de la capitale malienne. Cet évènement solennel a été marqué par la présence du PDG de Solektra Samba Bathily accompagné de son homologue de Sunna Design Thomas Samuel. Ont également pris part à cette cérémonie de lancement, des personnalités notables en l’occurrence le cofondateur de Solektra International, le chanteur international Akon ainsi que le ministre malien de l’énergie Maliki Alhousséini.

 La mise en service de cette nouvelle infrastructure, fait suite au lancement de la Solektra académie un an plus tôt et s’inscrit dans la dynamique de promotion des énergies renouvelables en Afrique subsaharienne.  L’unité d’assemblage de lampadaires de Bamako ambitionne mettre à disposition de la sous-région les meilleures technologies en matière de lampadaires solaires. Il ne faut pas omettre que plus de 100 000 lampadaires photovoltaïques ont été déjà installées grâce aux initiatives de Solektra.

Avec l’unité d’assemblage de lampadaires solaires, les promoteurs entendent fournir aux gouvernements africains, une ingénierie financière aux conditions de paiements assouplies afin d’éviter les problèmes de liquidité très courants dans les Etats. Ce projet vient à point nommé comme l’ensemble des autres activités des promoteurs pour apporter des solutions innovantes de qualité afin de résorber le déficit énergétique.

Par ailleurs, la construction et la mise en service de l’unité d’assemblage de lampadaires solaires est une réponse au chômage qui sévit sur le continent africain. En effet, selon Samba Bathily, l’énergie solaire dispose d’un fort potentiel d’emploi capable de créer des millions d’emplois pour la jeunesse en Afrique. Ainsi, comme objectif, cette nouvelle unité d’assemblage traduit la volonté de Solektra et de ses partenaires de créer de l’emploi pour la jeunesse tout en procédant au transfert de technologies. La star américaine Akon, cofondateur d’Elektra International a rappelé que cet objectif a déjà commencé par être mis en œuvre un peu partout à travers le continent où s’étendent déjà les prestations de la société.

Du côté du gouvernement malien, le ministre de l’énergie a fait part de toute la satisfaction des autorités de son pays vis-à-vis de cette unité d’assemblage. A en croire ses propos, le projet cadre parfaitement avec les ambitions du Mali dans le secteur énergétique.

Il faut rappeler que Solektra international est actuellement rompu à la tâche pour l’implantation de 36000 lampadaires solaires dans tout le pays en dehors des 1500 lampadaires déjà mises sur pied dans les localités de Mpoti et Segou.

A terme, de nombreuses artères du pays et celles de la sous-région, y compris  dans les zones rurales, seront mieux éclairées.

 

Laisser un commentaire