L’Algérie ne vise pas la lune, mais le soleil !

Le ministre de l’Energie Noureddine Boutarfa a inauguré une centrale solaire photovoltaïque à  Reggane (à 140 km d’Adrar, ville du Sud Algérien) dimanche 29 janvier  2017. Ce projet est réalisé sur plus de 10 hectares, dans le cadre du programme de développement des énergies renouvelables en Algérie.

La centrale, qui est d’une capacité de 5 mégawatts, a été intégrée au réseau électrique national dans le cadre du programme des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Algérie. Selon les estimations du maitre d’ouvrage – qui n’est autre que Shariket Kahraba wa Taket Moutadjadida (SKTM, filiale de Sonelgaz) – la centrale de panneaux solaires photovoltaïques permettrait d’accéder à l’objectif de diversification des ressources énergétiques et de la consommation intérieure du pays.

Par ailleurs, le ministre a profité de cette inauguration pour  faire part de son vœu de développement de l’énergie durable sur le plan national à travers un programme élaboré. Dans ce dernier, le domaine du solaire photovoltaïque est particulièrement mis en amont, qui se fixe comme objectif la production de 22 000 MW, soit près du tiers des besoins du pays en électricité !

La phase initiale de ce programme a déjà été lancée et, depuis la fin de 2016, « l’Algérie a une capacité de 343 MW répartis sur 14 wilayas », a relevé le ministre, soulignant qu’actuellement, 16 usines d’une capacité de 195 MW sont déjà en marche et fournissent de l’énergie renouvelable au réseau électrique national, et six autres le seront bientôt.

« Nous avons fixé des objectifs ambitieux et prometteurs pour les énergies renouvelables et nous sommes résolus à faire des 20 prochaines années une ère de véritable développement pour l’énergie durable » a confirmé Noureddine Boutarfa dans une interview au groupe anglais d’expertise économique, Oxford Business Group, publiée dans son rapport Algérie 2016.

En termes de projets futurs, le ministre de l’énergie envisagerait un appel d’offre aux investisseurs en technologie solaire pour la construction de la plus grande centrale solaire du monde ! Un mégaprojet solaire de type photovoltaïque de 4 000 MW. Cette production équivaut à huit fois la production de la plus grande centrale solaire au monde actuelle, (L’actuel record se situe la centrale solaire Noor, qui se trouve près d’Ouarzazate, au Maroc, qui produira environ 500 MW d’ici 2020), soit huit fois la puissance d’un réacteur nucléaire moderne !

En vue de ce projet pharaonique, M. Boutarfa a rencontré en marge du forum algéro-américain sur l’énergie  les PDG de Thermal Energy Partner et Dupont, deux entreprises américaines spécialisées dans le développement des projets d’énergie renouvelable, essentiellement le photovoltaïque et la géothermie.

Une fois mise en œuvre, cette centrale solaire monumentale desservira toute l’Algérie en énergie renouvelable. De plus, elle créera  une multitude de nouveaux emplois, une industrialisation, un développement technologique mais aussi une acquisition de savoir-faire dans ce domaine.

Ne dit-on pas que nous sommes nés sous une bonne étoile ?

Laisser un commentaire