Inauguration d’une nouvelle centrale solaire à Malicounda par Macky Sall

De nombreux pays de l’Afrique subsaharienne se sont résolument tournés vers l’énergie verte. En effet, face à l’immense défi que constitue le déficit d’énergie électrique maintenant plus de la moitié des habitants du sol africain dans l’obscurité, les énergies renouvelables ont été identifiées comme étant la source d’approvisionnement crédible pouvant servir d’alternative. C’est dans cette logique que le Sénégal amorce de manière active sa reconversion vers les énergies renouvelables. La dernière action à mettre au profit de cette nouvelle vision est l’inauguration par le Président Macky SALL de la centrale solaire de Malicounda.

La raison d’être de la Centrale solaire de Malicounda

Le Sénégal comme la plupart des pays africains connaît un déficit énergétique qui ne lui permet pas d’assurer une couverture intégrale en électricité de son territoire. Les contrées les plus affectées par ce problème énergétique se trouvent être les milieux ruraux, les campagnes ou hameaux les plus éloignés. Dans ces conditions, la vie devient très difficile. Les services sociaux sont animés dans des conditions pénibles. Les dispensaires ayant du mal à accéder à l’énergie électrique ne peuvent donner des soins de qualité aux patients, surtout lors des périodes critiques. En effet, les vaccins et certains médicaments ne bénéficient pas toujours d’une conservation optimale au froid par défaut d’énergie.

 Après les cours, les enfants des milieux ruraux n’ont pas la chance comme leurs semblables des cités de jouir de l’électricité pour apprendre leurs leçons et faire leurs devoirs.

Par ailleurs, les femmes doivent faire la cuisine du soir dans une quasi obscurité avec pour lumière une lampe à pétrole à faible intensité. C’est en réaction à tous ces problèmes sociaux que de tels projets comme la centrale solaire de Malicounda ont vu le jour.

Les détails techniques de la centrale solaire de Malicounda

La nouvelle centrale photovoltaïque récemment inaugurée par le président Macky Sall en novembre 2016 est implantée en pleine zone rurale. En effet, la centrale se trouve dans le village de Malicounda, une communauté rurale située dans le département de M’bour à 85 km de la métropole Dakar. L’installation solaire est dotée d’une capacité de 22 MW. Sa construction a été rendue possible suite au contrat de concession noué entre la Solaria Group une entreprise italienne et le fournisseur national d’électricité la Senelec.

Ayant coûté 22 milliards, la centrale photovoltaïque comprend 90 000 panneaux solaires implantés sur une superficie de 100 ha. L’ouvrage est relié au réseau domestique de la Senelec par le biais du poste relais de Malicounda. Il est attendu de cette infrastructure, une production annuelle de 36 Gwh. De celle-ci, dépendra l’alimentation en énergie des 40 000 habitants de la région répartis en 9000 ménages.

La finalité de la centrale énergétique de Malicounda

La centrale solaire de Malicounda s’inscrit dans la même dynamique que d’autres projets similaires tels que la centrale de Bokhol déjà opérationnelle et les futures installations solaires (Sinithiou Mékhé, Kahone, Mérina Dakhar, Bétenti etc). Il s’agit de permettre au Sénégal de réaliser le mix énergétique en diversifiant ses sources d’approvisionnement pour réduire à terme le coût de l’énergie au kilowatt/heure. Ainsi, la centrale solaire de Malicounda participe à la production d’énergie propre et à moindre coût par le pays.

Laisser un commentaire