Solaire : Energie de demain

Maroc : l’électricité photovoltaïque à portée de tous

En matière de renouvelable, et notamment de photovoltaïque, le Maroc fait figure d’exception en Afrique. Ce pays du Maghreb a su mettre en valeur sa ressource solaire (surabondante) avec la construction et la mise en service en février 2016 de la centrale solaire, Noor. D’une capacité actuelle de 160 MW, qui devrait être portée à 580 MW après extension, Noor peut aujourd’hui être considérée comme la 7ème centrale solaire thermodynamique la plus grande au monde. Mais le Maroc ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. A travers la voix gouvernementale la plus autorisée sur les questions énergétiques, le royaume révèle son intention manifeste de rendre disponible et accessible l’électricité photovoltaïque à tous ses habitants.

Donner un cadre règlementaire à la production individuelle d’électricité photovoltaïque

«L’introduction de cette énergie dans le réseau électrique de basse tension dans le pays alimentera environ 3,5 millions de consommateurs. Le but de ce projet est de démocratiser l’utilisation de l’énergie photovoltaïque. Chaque bâtiment abritera des panneaux solaires qui alimenteront la production, avec la possibilité de stocker l’énergie excédentaire». Voilà la déclaration faite par le ministre marocain Abdelkader Amara de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, lors de la 2ème édition du salon Photovoltaïca tenu du 7 au 9 septembre à Casablanca. L’idée en substance est que chaque marocain puisse produire de l’électricité photovoltaïque à l’échelle individuel. L’officiel a par ailleurs fait remarquer la nécessité d’accompagner un tel projet de mesures règlementaires.

A la suite de Noor, c’est plusieurs autres centrales solaires qui vont voir le jour au Maroc, toutes concourant à une meilleure accessibilité des ménages à l’électricité photovoltaïque.

Un bon élève de la COP

Le Maroc qui s’apprête à abriter la 22ème Conférence des Parties (COP22) en novembre prochain n’aura pas attendu cette conférence dite «de l’action» pour se mettre effectivement à l’action. Au regard des multiples projets dans lesquels il s’est lancé, le Maroc est pour ainsi dire un «bon élève qui fait bien ses devoirs». Plusieurs indicateurs laissent penser que le pays est en bonne voie de faire du renouvelable plus de 50% de son offre énergétique à l’horizon 2030. Les politiques étant d’ores et déjà à pied d’œuvre, de nombreux projets sur les énergies renouvelables participent aussi bien à répondre aux besoins énergétiques des ménages qu’à réduire les effets du changement climatique.

Avec des politiques clairement définies et l’implication de tous, l’objectif marocain de l’énergie photovoltaïque accessible à tous pourrait bien assez tôt être atteint.

Laisser un commentaire