Centrale solaire Microsol

Schneider Electric en Afrique : Centrales solaires Microsol

Schneider Electric a frappé un grand coup en décrochant un contrat de vente de centrales solaires dans l’ensemble des huit pays formant l’espace UEMOA. L’entreprise s’est engagée à livrer des centrales solaires permettant à la fois de produire de l’électricité mais aussi de la chaleur.

Microsol, centrales solaires en série

Jeudi 8 septembre 2016 au Togo, Schneider Electric a procédé à la signature d’un contrat de 5,4 millions d’euros pour la livraison de centrales solaires aux pays membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA). Le regroupement régional des huit représenté par la société togolaise Saber agissant en ses lieux et places a engagé l’entreprise Schneider Electric pour l’installation des centrales solaires dans chacun des pays. Microsol est le nom de l’ouvrage qui devrait être répliqué au Togo, en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Niger, au Mali, au Burkina Faso, au Sénégal et en Guinée Bissau.

Le projet qui s’étendra sur une période de deux ans inclus les études de faisabilité, la mise en œuvre, et, la formation des techniciens à l’utilisation du matériel et à la maintenance des installations.

Deux-en-un

D’après un communiqué de Schneider Electric, les installations sont conçues pour une vie minimale de 10 ans et l’ensemble des 8 centrales solaires donnera un accès à l’électricité à 100.000 personnes. La combinaison de technologies permet à Microsol de produire à la fois de l’électricité grâce aux panneaux photovoltaïques et de la chaleur grâce aux panneaux thermiques. Les capacités de production annuelle attendues sont de 50 MWh d’électricité et 800 MWh de chauffage.

La grande innovation de cette centrale réside dans son application à un domaine de santé publique. En effet, Microsol offre une solution de potabilisation de l’eau par la chaleur. Quand on connait la problématique de l’accès à l’eau potable – qui est au moins égale celle de l’accès à l’électricité – en Afrique et particulièrement en zones rurales, on ne peut que saluer cette solution. «Chez Schneider, nous voulons que chacun sur notre planète puisse accéder à une énergie sûre, fiable, efficace et durable et nous nous engageons à développer les innovations qui y contribueront. Nous nous réjouissons de la signature de cette convention car Microsol répond aux besoins vitaux des populations défavorisées, tout en contribuant à développer localement des écosystèmes vertueux, générateurs de valeur et de bien être pour les populations.», apprend-on justement de monsieur Vermot Desroches, directeur du développement durable de Schneider.

 

Laisser un commentaire