Énergies vertes : Rockefeller Brothers Fund investit en Afrique

Lorsqu’on parle des énergies vertes, on est bien loin d’y associer le nom Rockefeller, suffisamment évocateur de l’histoire de l’industrie pétrolière du début du 20e siècle. Pourtant, c’est bel et bien de ce Rockefeller, plus précisément de la fondation éponyme des fils de l’illustre industriel John D. Rockefeller, dont il s’agit relativement à un récent investissement dans les énergies renouvelables en Afrique.

10 millions de dollars pour le développement des énergies renouvelables en faveur des communautés africaines

Rockefeller Brothers Fund (littéralement fondation des frères Rockefeller) a annoncé le 28 juillet dernier la conclusion d’un accord de financement avec l’entreprise irlandaise d’énergie Mainstream Renewable Power. L’accord porte sur un montant de 10 millions de dollars consacré au développement des énergies vertes sur le continent africain à travers la plateforme Lekela Power déjà présente en Afrique du Sud, au Ghana, au Sénégal et en Egypte.

Lekela Power intervient sur plus de 1300 MW de projets de renouvelables sur le continent, avec à son actif des fermes éoliennes, et des centrales solaires. Le montant investi par Rockefeller Brothers Fund  fait partie d’une levée de fonds à côté des 177,5 millions d’euros investis par l’entreprise irlandaise au bénéfice de la plateforme. Pour cette dernière, l’objectif est d’atteindre 1,9 milliard de dollars en termes d’investissement dans les énergies renouvelables en Afrique.

De l’or noir aux énergies vertes

Créée en 1940 par les cinq fils du baron américain du pétrole, John David Rockefeller, Rockefeller Brothers Fund est une organisation qui œuvre pour l’amélioration de la condition humaine. La fondation a récemment fait part de sa volonté de reconversion progressive aux énergies vertes. Dans le même temps, comme pour argumenter sa nouvelle orientation, elle a assorti sa déclaration d’un investissement substantiel allant dans le sens du développement des énergies nouvelles en Afrique.

Les énergies renouvelables  seraient-elles la nouvelle poule aux œufs d’or pour les Rockefeller? Alors que la fondation de la fratrie trouve son essence dans la Standard Oil, le groupe pétrolier américain aujourd’hui disparu qui fut créé par le patriarche Rockefeller et dont sont issus ExxonMobil et Chevron, il semble quelque peu surprenant de la voir s’investir autant dans les énergies propres. Philanthropie mis à part, les énergies vertes sont l’avenir de la planète si l’on part du postulat selon lequel les réserves d’énergie fossile sont vouées à l’épuisement. Se tourner progressivement vers les énergies renouvelables peut être compris comme une alternative judicieuse pour Rockefeller Brothers Fund qui mise ainsi sur le développement durable.

Laisser un commentaire