Centrale solaire Sénégal

Senergy 2, une centrale solaire très attendue

Le Sénégal fait son entrée dans les énergies renouvelables en se dotant de sa première centrale solaire, qui plus est la première de l’Afrique de l’ouest et centrale. Bokhol, village du département de Dagana, a connu une effervescence particulière lors de la pose de la première pierre du projet Senergy 2 au mois de mars dernier. La cérémonie animée de sonorités locales et de danses villageoises a été rehaussée de la présence du Secrétaire d’État au Réseau Ferroviaire, président de la circonstance, accompagné de plusieurs autres éminentes personnalités.

Une centrale solaire pleine de promesses

Senergy 2 est la résultante de plusieurs contributions mis en semble dont ceux de GreenWish Partners, une entreprise française spécialisée dans le développement et les investissements du domaine des énergies renouvelables, et ceux de la compagnie sénégalaise d’électricité Senelec. A côté de ces acteurs on retrouve les contributions de l’État sénégalais, de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la partie de l’organisation du montage financier du projet ainsi que celles du groupe français Vinci en charge de la réalisation et de la gestion du futur ouvrage. C’est cette fructueuse collaboration qui a conduit à la cérémonie de lancement du chantier de construction de la centrale solaire de Bokhol, localité très ensoleillée au nord du Sénégal.

En termes de retombées, des promesses de construction des infrastructures scolaires et hospitalières ont été énoncées lors de la prise de parole du maire de la localité. La population de Bokhol se réjouit déjà d’abriter un tel projet sur son sol, elle qui jusqu’ici n’a connu que l’obscurité. Grâce aux 20 MW d’électricité que la centrale solaire produira après sa mise en service dès le mois d’octobre prochain, les nuits et les journées au village seront complètement différentes. Le projet se base sur un accord de raccordement de senergy 2 au réseau électrique de Senelec à l’issue duquel 180000 personnes auront accès à une électricité propre.

Des économies et des emplois

Selon Gilles Parmentier, directeur des investissements de GreenWish Partners, la centrale solaire devrait permettre à l’État sénégalais de réaliser une économie de 3 milliards de francs CFA (environ 4,5 millions d’euros) par an. Il n’a pas manqué d’inviter les populations à s’engager sur le site de construction. Mouhamadou Makhtar Cissé, directeur général de Senelec, de préciser par la suite la vingtaine d’emplois directs et les 150 emplois indirects qui seront créés.

Senergy 2 résonne comme la suite logique de la participation de l’État sénégalais à la COP21 tenue à Paris en décembre 2015. Il permettra une économie annuelle de 25000 tonnes sur les émissions de CO2.

Laisser un commentaire