Four solaire

Fours solaires : du soleil dans les cuisines tchadiennes

La progression du désert à l’intérieur des terres et la menace qu’elle représente ont amené le gouvernement tchadien à prendre en 2008 des mesures strictes concernant la coupe du bois pour des fins énergétiques. La plupart des ménages étant de fait privés de leur principale source d’énergie pour la cuisson des aliments, c’est alors que l’ONG PROMOSOL a eu l’ingénieuse idée d’apporter du soleil dans la cuisine de la ménagère tchadienne en proposant des fours solaires, une solution alternative et simple.

Une solution pratique et économique

En matière d’énergies renouvelables, le Tchad peut désormais compter sur le soleil, mais aussi sur l’ingéniosité de PROMOSOL, une organisation non gouvernementale suisse, qui a su prendre la mesure de la décision des autorités interdisant l’utilisation du bois de chauffe et du charbon de bois comme source d’énergie. L’offre de PROMOSOL à la ménagère est un four de cuisson des aliments qui utilise le rayonnement solaire. Un procédé simple mais efficace selon l’ONG. En effet, le four fonctionne uniquement grâce à l’énergie solaire qu’il condense pour en faire une puissante source de chaleur capable de cuire rapidement toute sorte de repas, y compris les différents mets du terroir. Le four solaire offre une alternative pratique dans ce pays très ensoleillé de l’Afrique centrale. Il est également à la portée de toutes les bourses puisqu’il tire sa source d’une énergie disponible, abondante et gratuite, et est fabriqué à partir des matériaux locaux.

Un héritage à pérenniser

Les fours solaires présentent bien des avantages au regard de leur simplicité d’utilisation et de leur coût d’acquisition relativement bas. Pourtant, depuis le lancement de la production au Tchad, seul quelques 1200 ménages en ont fait l’acquisition. L’idée que l’on puisse cuire des aliments à partir de l’énergie solaire tarde encore à gagner les mentalités restées longtemps attachées à des pratiques traditionnelles. D’un autre côté, le développement des solutions solaires suit son cours et l’offre se diversifie. Outre les fours solaires, l’ONG PROMOSOL avant de quitter définitivement le pays, aura pris soin de développer des solutions plus efficaces de séchage d’aliments et d’éclairage des ménages à partir de l’énergie solaire; ainsi que de formé une ressource humaine tchadienne qualifié pour pérenniser l’offre au profit des populations. Aujourd’hui, la relève est assurée et le soleil a encore ses beaux jours au Tchad.

Laisser un commentaire