centrale solaire

18 milliards de francs CFA pour une centrale photovoltaïque dans l’Adamaoua au Cameroun

L’offre énergétique actuelle au Cameroun reste problématique. Les populations résignées à subir des délestages électriques à répétition ne savent plus à quel saint se vouer. Cette situation peu propice au développement économique et à l’épanouissement social a conduit les autorités gouvernementales à multiplier des stratégies et à entreprendre différents projets énergétiques dans le souci d’améliorer les conditions de vie et d’offrir un cadre favorable au développement de l’industrie. L’un des aboutissements de la démarche de L’État camerounais est la validation en ce début d’année d’un avant-projet de financement, de construction et de mise en service d’une centrale photovoltaïque dans la région de l’Adamaoua au nord du pays.

Centrale photovoltaïque complémentaire de l’hydroélectricité

Le Cameroun s’est engagé sur la voie de l’émergence comme l’ont fait un bon nombre de pays en Afrique. Si la célérité dans l’exécution de ses projets de développement à l’horizon 2035 est matière à critiques, ses chantiers quant à eux sont effectifs. Dans le secteur de l’électricité précisément, plusieurs chantiers de barrage hydroélectrique sont en cours de réalisation sur des sites privilégiés du vaste réseau hydraulique du pays. Quoique sous exploitée, la source hydraulique d’énergie a jusqu’ici occupé une place prépondérante. La nouveauté, et c’est une grande première, est l’intérêt désormais accorder par les gouvernants à l’énergie électrique de type solaire qui selon les scénarios climatiques pourrait combler le gap énergétique observé en période d’étiage notamment. C’est ainsi que plusieurs projets de construction de centrales solaires photovoltaïques ont été étudiés et sont en bonne voie de concrétisation.

L’Adamaoua sous les feux des projecteurs

Le premier palier des nouvelles ambitions énergétiques du Cameroun est le projet de construction d’une centrale photovoltaïque dans la région de l’Adamaoua située dans la partie septentrionale du pays. Région baignée par le soleil, ce site semble idéal pour accueillir la toute première centrale solaire d’une longue série attendue du nord au sud. Le 6 janvier 2016 à Yaoundé, le Cameroun par l’autorité de son ministre de l’eau et de l’énergie validait un protocole d’accord avec le consortium français Générale du Solaire pour l’expertise technique et Arborescence Capital pour le financement des centrales solaires photovoltaïques à travers le pays. Le pré-projet signé prévoyait entre autres énoncés la construction à Ngaoundere dans la région de l’Adamaoua d’une centrale photovoltaïque d’une capacité de production de 20 MW pour un montant global de 18 milliards de francs CFA (27,5 millions d’euros). Dès sa mise en service, la centrale viendrait en renfort au réseau hydroélectrique actuel et garantira la fourniture quasi permanente de l’électricité dans la région.

Attendu dans les prochains mois, le démarrage des travaux de construction de la centrale photovoltaïque de l’Adamaoua dureront six mois avec des impacts positifs sur l’environnement et  sur l’emploi dans la région.

2 comments

  1. Wow! This blog looks just like my old one! It’s on a entirely different
    subject but it has pretty much the same layout and design. Outstanding choice of colors!

Laisser un commentaire