Akon Lighting Africa

Akon et ses lampadaires solaires pour juguler les crises énergétiques en Afrique

La star américaine d’origine sénégalaise Akon s’investit à fond dans l’électrification de l’Afrique à partir de l’énergie solaire. En effet, son projet Akon Lighting Africa a pour ambition d’apporter des solutions aux problèmes d’électrification du continent à travers la promotion des énergies renouvelables. Certains pays comme le Bénin bénéficient déjà des retombées de cette initiative.

 C’est en 2014 que l’initiative du rappeur Alioune BadaraThiam plus connu sous le nom « Akon » a été lancée pour un financement d’un milliard de dollars US. A travers ce projet, le chanteur prévoit l’électrification de plusieurs millions de ménages dans une quarantaine de pays à l’horizon 2020. Ainsi, pas moins de 100 000 lampadaires ont déjà été implantés et 102 000 kits solaires distribués dans 14 pays du continent africain à travers 480 localités. Allant plus loin, le projet Akon Ligthing Africa a prévu également une académie de formation d’ingénieurs située à Bamako. Celle-ci ambitionne former à terme 500 000 ingénieurs africains capables de booster le développement des technologies relatives à l’énergie solaire.

Valoriser le fort potentiel solaire africain pour résoudre la crise énergétique

 Le continent africain est confronté à des difficultés énergétiques qui l’empêchent d’assurer convenablement son électrification. En effet, plus de 622 millions d’africains, soit plus de la moitié des habitants du continent n’ont pas d’électricité. Cette situation, la star du RnB Akon en a fait le triste constat en revenant chez lui au Sénégal. Quinze ans après, les quartiers de son enfance n’étaient toujours pas électrifiés. Paradoxalement, l’Afrique dispose d’un fort potentiel de production d’énergie solaire puisque le soleil y brille 320 jours par an. C’est donc en s’appuyant sur ce potentiel solaire non négligeable du continent qu’Akon a eu l’idée de mener un projet pour répondre aux sérieuses crises énergétiques que traverse le continent. Il rêve sortir de l’obscurité cette grande partie du continent, persuadé que cela favorisera le développement de l’Afrique.

Des actions concrètes déjà visibles sur le terrain

Le mode d’emploi du projet est simple. Il s’agit d’identifier et de financer dans chaque pays où il est déployé, un projet pilote capable d’apporter des réponses aux problèmes d’énergies et d’emplois. Les promoteurs du projet apportent l’aide technique et financière et laissent le choix des zones cibles aux autorités gouvernementales de chaque pays. Ainsi, au Bénin Akon Lighting Africa a fourni des solutions en énergie solaire à travers l’installation de lampadaires solaires dans la région de Pahou située non loin de Cotonou. D’autres villages et grands axes routiers du pays à l’instar de Zounto au nord de Bohicon ont aussi été impactés par le projet d’Akon.

Il est à rappeler que le mécène Akon et son organisation étaient déjà à Abidjan avant leur passage à Cotonou lors du lancement du Groupe des leaders africains pour l’énergie en Afrique de l’Ouest. A cet effet, un don de 180 000Euros avait été fait pour accompagner cette nouvelle organisation dans ses projets d’électrification. Cette initiative menée également au Mali et au Kenya pour ne citer que ceux-là a déjà généré au moins 5 5500 emplois indirects.

Laisser un commentaire